Rude Paradis

-
2009

Ptit Fat composition open-mindedness is shown in his first instrumental album by mixing different atmospheres, alternately ethnic and jazzy. Ptit Fat knows how to sample but, first of all, he is a “sound craftsman”, always willing to compose and create his own music. His music can’t be simply defined as electro; it has its own sound touch. Sanzas, xylophones, key-flute, guitars, percussions and flutes are attuned to the keyboards, at times kitsch, to the sampled voices, to the jazzy samples and trip-hop rhythms. Because Ptit Fat, above all, loves to tell some tales and every sound he uses – murmurs, crackling, streaming, jingles – fills his compositions with a delicate acoustic touch which refers to a smooth sound balance. Although the fact that it is a solo album, Ptit Fat surrounds himself with playfellows: here the kora of Sory Kandia Kouyaté, from “Espoirs de Coronthie”, is mixed with the tuba of Jérôme Stenou, from Bajka; there the clarinet of Laurent Quintin follows the synthetic beat of a great Guinean voice titled “Rude Paradis”.
Entirely auto produced, “Rude Paradis” is a 12 tracks vinyl. A fresh and soothing album to binge listen to. 

Revistas de prensa
AUX ARTS

AUX ARTS

Rude Paradis - Autoprod.

Rude Paradis est le 1er album solo du Lavallois Ptit Fat; ce n'est pourtant pas un débutant : en 2000 il réalise des projets à Caen : le groupe Fakir, puis Picturing Sound et en 2005 L'entourLoOp! en Mayenne.

Bon alors cet album?

Bienvenue dans son petit monde sonore avec 12 sucreries servies sur une galette noire en vinyle grand format SVP ! Au creux des sillons et de leurs craquements cet homme orchestre et ses 7 compères nous embarquent vers des mélodies lancinantes aux sons acoustiques sur « Cirrhose des sables ». Le voyage continue avec un bricolage de sample saupoudrés de jazz. Car ce laborantin musical s'adonne à des mélanges improbables de sonorités : une kora jouée par Sory Kandia Kouyaté accompagnée d'une clarinette et aussi d'un tuba aux couleurs suaves; le tout soutenu par des chants guinéens à l'image du titre album "Rude Paradis". Ptit Fat à écouter pour un P'tit tour du monde musical où se mêlent des instruments comme toy piano, un saxophone alto et un synthé parfois kitch 70's... Un album plein de fraîcheur qui détend, on s'abandonne facilement au fil des morceaux.

Mars 2010

 

 

TRANZISTOR

TRANZISTOR

Rude Paradis - Autoprod.

Ptit Fat est de la veine des dénicheurs de sons. À leur manière, il se laisse envahir par les sons qui l'entourent. Loop à la main, il sait déceler la trace du plus infime souffle, crépitement, ruissellement, cliquetis. Une fois ces pépites prélevées, il en saupoudre çà et là sa toile de fond tissée de mélodies lancinantes. Et quand notre « petit gros » décide que ces boucles de sons ne balanceront pas, il leur fait prendre un tour entêtant, oppressant. 
Ptit Fat est de la veine des bricoleurs de sons. Eux seuls connaissent l'alchimie improbable de sonorités a priori antinomiques. Ici une kora (jouée par Sory Kandia Kouyaté des Espoirs de Conronthie) se mêle à une ligne de tuba (Jérôme Stenou de Bajka) ou s'accompagne d'une clarinette soutenue par un magnifique chant guinéen sur le titre « Rude Paradis ». On notera au passage que le « meussieur » sait s'entourer. C'est qu'à la différence de nombre de bidouilleurs electro, Ptit Fat se défend du cent pour samples. Il se révèle être avant tout de la veine des artisans du son. De ceux qui mettent la main à la pâte. Ce touche-à-tout que l'on aurait tort de ranger trop vite dans le rayon « electro » possède sa marque de fabrique : ce grain acoustique identitaire. Piano à pouce, toy piano, xylophone, mélodica, guitares, percus et flûtes s'accordent aux synthés parfois kitch, parfois rhodes, aux voix échantillonnées, aux samples jazzy et aux beats trip-hop... 
Artisan, Ptit Fat l'est également parce qu'en amateur de beaux objets il a décidé d'immortaliser sa musique sur de noires galettes de vinyle grand format. Miam-miam ! À déguster donc un album frais et apaisant à l'écoute duquel on se surprend à balancer le bulbe, noyé par les images, divaguant au gré des ambiances sonores.

Par Antoine H., 02/02/2010

Commander

Ptit Fat - "Rude Paradis" - disque vinyle 33 trs + mp3

Prix :
11,00 €